Skip to navigation – Site map

Le tourisme sportif d’eau vive : développement de nouvelles territorialités : Les cas de la France et de l’Afrique Australe

Antoine Marsac

Abstract

Cet article étudie l’émergence de nouveaux territoires de développement touristique. À partir d’une comparaison entre la France et l’Afrique, amorcée en 2005, cette enquête analyse les organisations du canoë et du rafting. Le tourisme d’eau vive est une forme d’excursion destinée à découvrir la nature, depuis 1932. Même si les activités originelles sont pratiquées en rivières, ces sports se déplacent des torrents aux espaces sauvages africains. L’étude historique du tourisme sportif d’eau vive montre que les canoéistes préfèrent les sites naturels aux espaces artificiels. Les espaces touristiques d’eau vive sont situés près des grandes villes. Le canoë demeure un sport de plein air même s’il se développe en milieu urbain.

Top of page

References

Electronic reference

Antoine Marsac, « Le tourisme sportif d’eau vive : développement de nouvelles territorialités : Les cas de la France et de l’Afrique Australe », Téoros [Online], 28-2 | 2009, Online since 10 May 2012, connection on 26 September 2017. URL : http://teoros.revues.org/443

Top of page

About the author

Antoine Marsac

Post-doctorant,  Atelier SHERPAS,  Université d’Artois,antoinemarsac@aol.com

By this author

Top of page
  • Logo UQAM | École des sciences de la gestion
  • Revues.org