Skip to navigation – Site map

TOURISME ET GASTRONOMIE

– APPEL À TEXTES –

Rédactrice invitée : Julia CSERGO, DEUT / UQAM

Date de soumission des textes : le 30 mars 2014

La « Sainte Alliance » du tourisme et de la gastronomie a été désignée dès le début du XXe siècle comme une orientation majeure du développement de l’économie touristique. Depuis, et davantage encore à la fin du XXe siècle, nous avons pu assister au déploiement de stratégies adaptées, ainsi qu’en témoigne notamment le rapport Global Report on Food Tourism (UNWTO, 2012). La gastronomie, un champ dont la définition reste encore largement à préciser, est ainsi mobilisée dans les politiques de promotion des destinations, comme un argument majeur, voire comme le fondement même de conception de produits touristiques de niche.

Dans le même temps, un nombre croissant de publications se voit consacré aux liens du tourisme et de la gastronomie, abordant à travers ce prisme, de façon extrêmement ciblée ou de façon globale, les questions de développement et d’aménagement des territoires, de développement local et de lien social, de nature et de culture, de patrimoines et d’identités. Toutes ces questions déploient comme horizon d’attente, le bien être, l’altérité, l’hédonisme, l’expérience sensible et sensorielle. La production émane autant de la recherche académique – recherche fondamentale ou recherche action – que des acteurs de terrain et des professionnels.

Or, le tourisme comme la gastronomie, et qui plus est le champ résultant du croisement opéré par ces deux objets, en termes de marchés comme de pratiques sociales et culturelles, alimentent des travaux de recherche multidisciplinaires qui ouvrent des perspectives jalonnées de multiples obstacles épistémologiques.

Ce numéro spécial de Téoros souhaite réunir les éléments d’une réflexion tout à la fois critique et constructive de l’approche conceptuelle de l’objet incertain que l’on nomme tour à tour, et pas seulement en fonction des ressources linguistiques des pays émetteurs « tourisme gastronomique », « tourisme culinaire », « tourisme de goût », « tourisme gourmand », « tourisme alimentaire », en même temps qu’il se voit assimilé à l’« agrotourisme », au « tourisme vitivinicole », au « tourisme de développement économique » (d’entreprises alimentaires, de restaurants, etc.), aux foires, festivals, évènements, ateliers pratiques, cours de cuisine, etc .

Votre contribution au numéro de Téoros peut couvrir :

- une analyse critique, une discussion des concepts produits autour du Food Tourism (pour reprendre le terme générique et international) et éventuellement des propositions

- une analyse ce que les mots et les expressions retenus pour dire ces pratiques et ces produits touristiques qui valorisent ou s’organisent autour de l’alimentation – produits, consommations, cultures, activités participatives, évènements, etc. ;

- l’analyse des marchés et des fréquentations;

- l’analyse des degrés d’autonomisation des marchés et des pratiques;

- le sens des nouvelles orientations marketing de ces produits touristiques, à quels désirs et à quelles formes de sacralité correspondent-elles ?

* * *

Les auteur(e)s doivent faire parvenir un manuscrit rédigé préférablement en français présenté selon les règles de la revue, disponibles au www.teoros.revue.org/168. (AUCUNE NOTE DE BAS DE PAGE, PAS D’ALINÉAS, DISCIPLINE ET CADRE THÉORIQUE PRIMANT SUR LE CAS). Les textes soumis, en format Word (pas de PDF), doivent compter environ 7000 à 7500 mots et doivent comprendre un objectif (question) de recherche clairement énoncé ; un descriptif de la méthodologie de recherche employée, et un volet théorique. Une étude de cas peut s’ajouter à ces éléments mais sans monopoliser l’ensemble de l’espace alloué au texte. Le lectorat de Téoros est international. Les auteur(e)s sont invité(e)s à tenir compte de cette réalité dans la présentation de leur cas d’étude afin de les rendre accessibles aux lecteurs moins familiers avec la destination étudiée.

Chaque article doit inclure les nom et prénom de tous les auteurs, leur titre principal et leur affiliation (une seule), leur adresse électronique (courriel) et postale, un résumé de 150 à 200 mots maximum en français, ainsi qu'une une liste des mots clés (maximum de 5). Les auteurs sont invités à fournir 3 ou 4 illustrations, libres de droits et en haute résolution (300 dpi) en indiquant clairement la légende de la photo et le nom du photographe.

Les manuscrits soumis pour la publication dans Téoros doivent apporter une contribution scientifique originale. Les auteurs restent responsables du contenu et des opinions exprimés ainsi que de la correction des données et des références bibliographiques. La date limite pour soumettre un texte est le 30 mars 2014. Les propositions de textes doivent être adressées à la revue :

teoros@uqam.ca

Veuillez inscrire « GASTRONOMIE » dans la ligne de sujet. Pour plus d’information, veuillez contacter Madame Anne FOURNIER, adjointe à la rédaction  (teoros@uqam.ca)

TÉOROS

Téoros est un périodique de recherche universitaire de langue française. La revue, multidisciplinaire, a été crée en 1982 et est publiée deux fois l’an. Téoros est membre de l’Association canadienne des revues savantes (ACRS) et reconnue par l’Agence d’évaluation de la recherche et de l’enseignement supérieur de France (AERES).

Directeur et rédacteur en chef : Alain A. GRENIER, Ph.D.

  • Logo UQAM | École des sciences de la gestion
  • Revues.org