Skip to navigation – Site map
POUR EN LIRE PLUS

Florida’s Snowbirds — Spectacle, Mobility, and Community since 1945

Godefroy DESROSIERS-LAUZON, Montréal, Canada : McGill-Queen’s University Press, 2011, 364 pagesISBN: 978-0-7735-3854-2
p. 114-115

Full text

1Chaque hiver, des milliers de résidents des latitudes froides, autant d’Europe que du Canada et du nord des États-Unis, prennent leur envol pour les destinations soleil où ils passeront l’hiver. Ces touristes sont plus souvent connus sous le nom de « snowbirds ». Ces émigrants du soleil, souvent caricaturés dans les médias populaires (on n’a qu’à évoquer les parents de Jerry Seinfeld dans une sitcom devenue classique), voient enfin un ouvrage consacré à l’analyse et à la compréhension de ce phénomène socioclimatique.

2Le point de départ de la réflexion de l’auteur, Godefroy Desrosiers-Lauzon, est la dichotomie présente dans l’identité de ces touristes du soleil : comment peut-on se réclamer à la fois du Nord (c’est sans doute plus vrai des Canadiens anglais que des Québécois) et du coup fuir cet hiver avec répulsion ? En quoi l’attrait du sunshine state, la Floride, est-elle un déni de son identité nordique ou plutôt une affirmation de sa capacité à changer sa destinée : « J’en ai les moyens, donc j’en suis » ?

3L’ouvrage est divisé en sept chapitres, qui rappellent toutes les étapes du voyage. L’auteur propose ainsi tour à tour de découvrir pourquoi la Floride est importante (Why Florida Matters et encore Florida Dreaming), le chemin pour s’y rendre (au sens figuré) (The Dream Next Door — Going to Florida), puis le processus d’adaptation à sa nouvelle vie (Rosting in Eden et encore From Eden to Babel), la (re)constitution d’une communauté canadienne outre frontière (From Babel to the Clubhouse: Snowbirds in Search of Community). Le livre comporte également un chapitre sur les « snowbirds canadiens » (A Canadian Snowbird), avant de se refermer sur une réflexion de l’après séjour (Coming Home: What Florida Means to the North).

4L’ouvrage de l’auteur est rafraîchissant (sans jeu de mots) en ce sens où l’on découvre, au fil de son analyse, la situation d’un État particulier où divers groupes sociaux construisent des réalités parallèles sans véritable enracinement, dans un contexte de haute mobilité et de fragmentation spatiale. Dans ces circonstances, ni les touristes de passage ni les résidents saisonniers — les « snowbirds » — n’ont une expérience de la « vraie » Floride, celle d’un État (au sens politique) qui doit composer avec la gestion de ses espaces naturels, ses besoins en matière de terres agricoles et de conservation de l’environnement devant la demande croissante pour l’immobilier et les espaces récréatifs !

5Tel un atlas historico-social, l’ouvrage de Godefroy Desrosiers-Lauzon propose un regard nouveau sur les communautés de « snowbirds » de la Floride, leur impact sur la construction de l’État américain où ils choisissent de vieillir, et surtout les images qu’elles renvoient au Nord, à propos du Nord.

Top of page

List of illustrations

URL http://teoros.revues.org/docannexe/image/2369/img-1.jpg
File image/jpeg, 1.2M
Top of page

References

Bibliographical reference

« Florida’s Snowbirds — Spectacle, Mobility, and Community since 1945 », Téoros, 31-2 | 2012, 114-115.

Electronic reference

« Florida’s Snowbirds — Spectacle, Mobility, and Community since 1945 », Téoros [Online], 31-2 | 2012, Online since 01 August 2015, connection on 22 March 2017. URL : http://teoros.revues.org/2369

Top of page
  • Logo UQAM | École des sciences de la gestion
  • Revues.org