Skip to navigation – Site map
Tourisme et patrimoine mondial

Le patrimoine mondial est-il un mirage économique ?Les enjeux contrastés du développement touristique

Lionel Prigent
p. 6-16

Abstract

La Liste du patrimoine mondial de l’UNESCO est réputée reposer sur des principes d’universalité. Cependant, ses contempteurs observent que la multiplication des sites inscrits, puis l’élargissement des catégories de patrimoine, s’accompagnent d’une spécialisation de plus en plus forte vers le tourisme et d’une prétention, davantage exprimée, à contribuer au développement local. Les études sur l’impact économique des sites patrimoniaux traduisent pourtant une réalité plus équivoque. Ces réserves ne suffisent pas à modérer l’inflation de sites inscrits et les espérances placées dans la valorisation patrimoniale. Quelle est la motivation d’une telle obstination collective ? La complexité de la nature patrimoniale ne saurait se réduire à une dimension marchande. Même l’analyse économique du patrimoine traduit les limites d’une approche purement utilitaire et mercantile. Bien que les questions de mise en valeur et d’utilisation du patrimoine restent plus que jamais posées, l’élargissement de la définition économique permet peut-être de mieux percevoir les enjeux et les limites de l’extension patrimoniale et de ses conséquences.

Top of page

References

Bibliographical reference

Lionel Prigent, « Le patrimoine mondial est-il un mirage économique ?Les enjeux contrastés du développement touristique », Téoros, 30 - 2 | 2011, 6-16.

Electronic reference

Lionel Prigent, « Le patrimoine mondial est-il un mirage économique ?Les enjeux contrastés du développement touristique », Téoros [Online], 30 - 2 | 2011, Online since 01 November 2013, connection on 24 November 2017. URL : http://teoros.revues.org/1902

Top of page

About the author

Lionel Prigent

Maître de conférences en Aménagement de l’espace et urbanisme, économiste, Institut de Géoarchitecture (EA 2219), Université de Bretagne occidentalelionel.prigent@univ-brest.fr

By this author

Top of page
  • Logo UQAM | École des sciences de la gestion
  • Revues.org