Skip to navigation – Site map
Tourisme et patrimoine mondial

L’utilisation du label UNESCO dans la communication touristique : entre choix et contrainte

Luc FLORENT
p. 17-27

Abstract

Lorsqu’elle a institué la liste du patrimoine mondial, l’UNESCO cherchait avant tout à protéger et valoriser les sites  naturels et culturels, biens communs de l’humanité. Si cette fonction reste toujours la préoccupation première, force est  de constater que le label « patrimoine mondial de l’humanité » est de plus en plus utilisé comme un argument commercial  traduisant la qualité du site. On peut donc se demander comment les touristes perçoivent ce label et comment ils l’utilisent  dans le choix de leur destination de séjour touristique. Par un travail d’enquête, nous montrons qu’il est un élément déterminant dans le processus de choix. Nous avons ensuite observé comment les collectivités locales utilisaient ce label dans  leur communication Internet et si elles avaient conscience de l’intérêt du public. On constate alors que si certaines peuvent  s’en passer, d’autres ont l’impérieuse nécessité de l’utiliser pour augmenter leur attractivité.

Top of page

References

Bibliographical reference

Luc FLORENT, « L’utilisation du label UNESCO dans la communication touristique : entre choix et contrainte », Téoros, 30 - 2 | 2011, 17-27.

Electronic reference

Luc FLORENT, « L’utilisation du label UNESCO dans la communication touristique : entre choix et contrainte », Téoros [Online], 30 - 2 | 2011, Online since 01 November 2013, connection on 24 July 2017. URL : http://teoros.revues.org/1878

Top of page

About the author

Luc FLORENT

Docteur en géographie,  Enseignant-chercheur, Groupe ESC Troyes, École Supérieure de Commerce de Troyes Luc.florent@groupe-esc-troyes.com

Top of page
  • Logo UQAM | École des sciences de la gestion
  • Revues.org